BeninEntretien

[Entretien] « La RSE n’est pas un luxe pour les entreprises africaines… » Léon Anjorin Koboude, Co-Fondateur de MinDo Consultants

La deuxième édition des Rencontres de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) au Bénin aura lieu les 15 et 16 octobre 2020. Un événement en ligne, organisé par le Cabinet MinDo Consultants dont Léon Anjorin KOBOUDE est le Co-Fondateur. Dans un entretien à Africaxó, il revient ici, sur les avantages de la RSE pour les entreprises africaines.

 

Africaxó: M. Léon Anjorin KOBOUDE, vous êtes Journaliste, Expert en Communication Stratégique, Co-fondateur du Cabinet MinDo Consultants et Spécialiste de la promotion de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE). Dites nous, la RSE en Afrique et au Bénin, où en sommes où ?

Léon Anjorin KOBOUDE: D’abord, un petit mot sur la notion RSE, en rappelant qu’elle désigne la prise en compte par l’entreprise, sur une base d’adhésion, des enjeux, environnementaux, sociaux, économiques et éthiques dans ses activités. Autrement dit, l’entreprise ne doit plus être seulement « mobilisée » pour sa profitabilité. Le développement durable de son territoire doit être également au cœur de ses préoccupations stratégiques. Et dans ce cadre, l’entreprise met en place sa démarche RSE soutenue par un plan d’actions clair grâce à l’implication des parties prenantes que sont les salariés, le Conseil d’administration, les consommateurs, les acteurs locaux et étatiques, etc.

Léon Anjorin KOBOUDE, Co-Fondateur du Cabinet MinDo

La norme ISO 26000, disponible depuis quelques années, permet aux entreprises de prendre en compte les axes nécessaires à la Responsabilité sociétale des entreprises.

Etant un concept ou une démarche relativement récente, la RSE est plus connue dans les entreprises des pays développés. En Afrique, il y a néanmoins de vrais mouvements de patrons au Maroc, au Sénégal, en Tunisie, en Côte d’Ivoire qui ont facilité l’émergence de la RSE dans ces pays. Au Bénin, je suis heureux de constater que le Conseil National du Patronat est entrain de finaliser sa politique et sa démarche RSE. Je souhaite que cette démarche soit la plus largement inclusive que possible.

Au niveau sous-régional, on note que la Banque Ouest-Africaine de Développement s’est dotée d’une Politique et Stratégie RSE pour les 5 prochaines années. C’est une excellente nouvelle parce que la RSE sera désormais prise en compte dans les financements accordés par la BOAD.

« La RSE n’est pas un luxe pour les entreprises africaines… »

Léon Anjorin KOBOUDE

Africaxó: Quel est l’intérêt pour une entreprise d’aller vers la RSE ?

Léon Anjorin KOBOUDE: La RSE n’est pas un luxe ! Prise en compte dans les choix stratégiques de l’entreprise, elle représente une véritable opportunité pour celle-ci. Je donne souvent l’exemple d’une entreprise d’agro-alimentaire qui a une démarche RSE et de qualité très claire… Ses produits ont la chance de gagner de nouveaux marchés notamment en Europe. La RSE n’est pas qu’une question de réputation. Elle est une opportunité économique, si elle est bien pensée et gérée.

Africaxó: Comment reconnait-on une entreprise qui a fait l’option d’intégrer la RSE dans sa politique de fonctionnement ?

Léon Anjorin KOBOUDE: Une bonne démarche RSE ne peut être cachée… Elle doit être soutenue par les parties prenantes et bénéficier d’une communication intelligente et valorisante. Attention : je ne dis pas que l’entreprise doit longuement communiquer sur ses actions sociales par exemple. D’ailleurs, il faut différencier le mécénat de la RSE qui est plus globale.

©Logo du Cabinet MinDo

Africaxó: Vous êtes co-fondateur d’un cabinet qui fait de la promotion de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise son axe majeur de son fonctionnement, avez-vous des exemples d’entreprises ici ou ailleurs qui ont tiré grand profit en adoptant la RSE ?

Léon Anjorin KOBOUDE: Sans citer de noms, je peux vous dire que presque tous les grands groupes français ont une politique RSE claire et efficace… Lors de la deuxième des Rencontres de la RSE prévue les 15 et 16 octobre 2020 et qui se déroulera en ligne, vous aurez les témoignages de quelques grandes entreprises et PME qui exposeront leur démarche RSE.

Africaxó: Votre cabinet Mindo Consultants organise du 15 au 16 Octobre la deuxième édition des Rencontres de la RSE au Bénin, à quoi doit-on s’attendre ?

Léon Anjorin KOBOUDE: La deuxième édition des Rencontres de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) au Bénin aura lieu les 15 et 16 Octobre 2020 sous le thème « L’après COVID-19, un tournant pour une RSE agissante en Afrique ». Ce forum dédié à la vulgarisation de la RSE au Bénin en particulier et en Afrique en général sera un moment d’échanges entre des représentants d’entreprises, d’associations, des consultants, des entrepreneurs et le grand public.  Contrairement à l’édition précédente qui a eu lieu dans un grand hôtel de Cotonou, la présente édition se déroulera en ligne.

©Quelques activités du Cabinet MinDo

Au programme de la deuxième édition des Rencontres de la RSE : échanges entre experts sur le thème central de l’événement, témoignages des dirigeants d’entreprises et un focus sur l’économie sociale et solidaire.

Ceux qui souhaitent participer à nos conférences virtuelles peuvent recevoir un lien de connexion, en écrivant à cette adresse : contact@mindo-consultants.com

Propos recueillis par Loan Tamin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci