Grand-reportage

Bénin – Présidentielle 2021: les Fcbe font des recommandations au gouvernement

Dans un communiqué en date du 02 septembre 2020, les responsables des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), ont formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement et des institutions, en vue de la présidentielle de 2021.

 

Seul parti de l’opposition ayant des élus locaux, les FCBE participent activement à l’animation de la vie politique au Bénin. En effet, à l’issue d’une assise tenue, mercredi 02 septembre dernier au nouveau siège du parti, consacrée au bilan de leur participation aux élections communales et municipales du 17 mai passé, plusieurs recommandations ont été formulées en vue d’une présidentielle inclusive.

 A LIRE AUSSI: Bénin: Louis Vlavonou justifie la hausse du budget exercice 2021 à l’Assemblée Nationale

Retrouvez ci-dessous, l’intégralité du communiqué final publié par Paul Hounkpè, le Secrétaire Général du parti.

Communiqué final du parti FCBE

Le bureau Exécutif National (BEN) du parti FCBE en sa séance du mercredi 02 septembre 2020 a procédé à l’analyse des trois points inscrits à l’ordre du jour :
Bilan de la participation des FCBE aux élections communales et municipales du 17 mai 2020 ;
Appréciation de la situation politique Nationale ;
Perspectives pour l’élection présidentielle de 2021.
Etaient présents à cette réunion les membres du BEN dont la liste est annexée au compte rendu de la réunion.
I- S’agissant du premier point relatif au Bilan de la participation du Parti FCBE aux élections communales et municipales du 17 mai 2020

 A LIRE AUSSI: Bénin – Foncier: le gouvernement fixe le prix de cession du mètre carré des parcelles

1) Les membres du Bureau Exécutif National se sont félicités des résultats honorables obtenus dans des conditions particulièrement hostiles (intoxications, boycott, intimidations de toute sorte, insuffisance des ressources financière). Ils adressent publiquement leurs félicitations et encouragements à tous les élus FCBE (Conseillers, Chefs d’Arrondissements et Maires) et surtout leurs remerciements aux militants et aux différentes coordinations pour leur combativité, leur fidélité et leur loyauté à la ligne politique du Parti qui a pu réaffirmer son encrage dans tous les départements du pays à travers l’obtention d’au moins 10% des suffrages exprimés.

2) Une mention spéciale a été attribuée aux militants FCBE de la cité des Kobourou et particulièrement à l’équipe de la coordination, les jeunes, les femmes et les sages de Parakou qui nous ont donné des raisons d’espérer, les motifs de fierté et l’assurance que cette ville capitale du Septentrion reste et demeurera le fief incontestable du Parti FCBE.

3) Nonobstant toutes les entraves, le Parti FCBE, parti du Peuple, fort de son expérience, de son expertise et le leadership de ses dirigeants, a pu obtenir à l’issue de ces élections, 14.98% des suffrages exprimés au plan national, 260 conseillers dont 50 chefs d’arrondissements et 7 maires réduits à 6 suite aux regrettables contentieux de Parakou.

 A LIRE AUSSI: Bénin: « Entre les régimes de Boni Yayi et du président Patrice Talon, c’est le jour et la nuit », Valentin Djènontin

II- Concernant le deuxième point relatif à l’appréciation de la situation politique nationale, le BEN a fait les constats ci-après :

1) L’animation de la vie politique est marquée ces derniers temps par une création anarchique de mouvements politiques appelant de manière ostentatoire et ce, sur toute l’étendue du territoire national, le Chef de l’Etat et d’autres personnalités à se porter candidat à la présidentielle de 2021 ; tous ces actes tendant à cultiver et à entretenir le culte de personnalité sont non seulement contraires à l’esprit de la réforme du système partisan prônée par le Chef de l’Etat mais aussi, violent le code électoral et la constitution en vigueur en République du Bénin.
Malgré le rappel à l’ordre de l’autorité, certains mouvements et associations de diverses natures continuent à polluer malheureusement l’atmosphère politique.

 A LIRE AUSSI: Bénin: dissolution de la CAME au profit d’une nouvelle structure étatique

2) Le principe de parrainage, à ce jour, reste à être clarifié afin de permettre une élection présidentielle inclusive, transparente et démocratique.

3) L’installation et la reprise des activités d’un COS-LEPI monocolore sans l’opposition et plus particulièrement sans la FCBE disposants des élus communaux et municipaux dans différentes localités du pays, méritent d’être corrigées pour une liste électorale consensuelle.

III- Quant au troisième point relatif aux Perspectives pour l’élection présidentielle de 2021, les participants ont décidé de sortir de leur léthargie et de prendre activement part à toutes les étapes du processus de l’élection présidentielle.

Ainsi donc, le bureau exécutif approuve la démarche d’engager les négociations requises pour obtenir les parrainages nécessaires à la FCBE afin d’assurer les candidatures de ses représentants à la présidentielle de 2021.
En tout état de cause, la FCBE s’opposera à une élection présidentielle entre partis de la mouvance uniquement.

 A LIRE AUSSI: Diplomatie: «Le visage du Bénin a changé ces quatre dernières années», Véronique Brumeaux

Pour ce faire, les recommandations et résolutions suivantes ont été prises :
1) Le Bureau Exécutif National des FCBE recommande au gouvernement et à toutes les institutions de la République de prendre toutes les dispositions légales mettant fin à une campagne très précoce assortie de propos et expression rappelant l’animation politique du type parti unique ;

2) Le BEN recommande également l’ouverture des séances de rencontre avec la CENA pour arrêter les principes et le calendrier des parrainages aux différents candidats des partis légalement constitués.
3) Aussi, le BEN a t-il recommandé que les institutions compétentes améliorent la configuration du COS LEPI par la participation des représentants de l’opposition.
Au titre des résolutions, le BEN a décidé
de préparer tous les militants à œuvrer pour une alternance démocratique en 2021 à travers la mobilisation de ses militants, la sensibilisation du peuple seule détenteur du pouvoir démocratique.
d’assurer la consolidation des structures de base du parti dans toutes les circonscriptions électorales du pays et à veiller sur le maintien de la paix, de la fraternité et du vivre ensemble : conditions sine qua non pour un développement économique, social et culturel.

Enfin, une feuille de route consensuelle a été adoptée pour la suite des activités du parti

Fait à Cotonou le 02 septembre 2020

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci