Sénégal: des biens immobiliers de Karim Wade bientôt vendus par l’Etat

« (...) Nous allons procéder, par souci de transparence, à la vente», Mame Boye Diao
0
165

L’Etat sénégalais procédera bientôt à la vente de certains biens immobiliers appartenant à Karim Wade, fils de l’ancien président, Abdoulaye Wade.

 

L’information a été donnée lundi 20 juillet 2020, par le directeur des Domaines Mame Boye Diao. Selon lui, il s’agit de sept appartements, évalués à 650 millions de francs CFA l’unité et seront bientôt mis en vente. « Provisoirement, les biens étaient encore sous l’administration du Patrimoine bâti de l’Etat. Puisque ce sont des décisions de justice qui ont été rendues, il fallait continuer à exécuter la décision. Nous allons procéder, par souci de transparence, à la vente. » a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI: Mali – Crise politique : les manifestants du M5-RFP annoncent une trêve

Karim Wade écope de 69 millions d’amende et 05 ans de prison

A l’en croire, il a été choisi l’option où les parties intéressées par les appartements, pourront soumissionner. Signalons que ces locaux appartiennent également à l’homme d’affaires sénégalo-libanais Ibrahim Aboukhalil « Bibo » Bourgi. Ce dernier a été condamné en même temps que Karim Wade, à la saisie des biens, 69 millions d’euros d’amende et 5 ans de prison, par la Cour de répression de l’enrichissement illégal (Crei). Par ailleurs, un média sénégalais a fait savoir qu’au cours du week-end dernier, qu’un ex-ministre du gouvernement du président Macky Sall, qui avait assuré la présidence du département du budget, avait exprimé son intention d’acquérir l’un des appartements qui seront vendus demain, mardi 21 juillet 2020.

LIRE AUSSI: Burkina Faso: plusieurs soldats tués et blessés dans une attaque à l’est du pays

Informé de la situation, le chef de l’Etat a remis les pendules à l’heure. Il a demandé à ce qu’aucun membre de son entourage proche du régime ou directeur général ne se trouve sur la liste des acheteurs desdits appartements. Selon les informations d’une publication, la personne concernée avait tenté de faire comprendre à l’autorité qu’il pouvait faire un prêt pour cet achat. Chose que le président n’acceptera pas.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français